Hopital en burn out

7,8 Millions de déficit pour 2018 : c’est ce qu’a annoncé la direction au CTE du 27 novembre.

On peut tirer un bilan de cette année dans les services :

  • Les équipes se sont épuisées tout l’été pour pouvoir prendre quelques jours de congés,
  • Les arrêts de travail AS et IDE ont augmenté au 1er semestre pour atteindre 9% (moins de 4% en 2016),
  • + de 70 000 heures dues,
  • Des moyens de remplacement quasi inexistants avec un SICS réduit à peau de chagrin…

Malgré ce constat désastreux, la direction continue à prévoir des économies.

Ex : pour 2019 : – 500 000 € sur les moyens de remplacement.

Avec une telle annonce, on peut tout envisager :

  • Pas de perspectives de stagiairisations,
  • Toujours pas de prime AS pour les agents contractuels,
  • Gel de postes,
  • CA encore plus sacrifiés…

Tout cela s’ajoute au blocage des salaires et aux coupes sombres au niveau national.

Les hospitaliers paient très cher la réduction du déficit de la Sécurité Sociale !

L’HÔPITAL NE PEUT PAS CONTINUER COMME ÇÀ !

Les revendications que la CGT défend trouvent aujourd’hui un écho dans la rue avec le mouvement des gilets jaunes.

Nous devons aussi exprimer nos revendications de personnels hospitaliers.

Les acquis se gagne et se conserve par la mobilisation de tous

Nous avons su gagner en 2013 par notre mobilisation.

A l’Hôpital, la CGT est présente au quotidien aux côtés des salariés pour défendre leurs intérêts.

C’est le nombre d’élus qu’elle aura qui fera sa force : + de voix, + d’élus pour agir.

 

Nous sommes votre outil et votre voix,

LE 6 DÉCEMBRE SOYONS FORTS ENSEMBLE

VOTEZ CGT

NB : un préavis de grève est déposé.

Print Friendly, PDF & Email

Lien Permanent pour cet article : http://cgtchmontauban.info/hopital-en-burn-out/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares