CGT-FO-CFDT SOS URGENCES

CGT-FO-CFDT

SOS URGENCES

 

La ministre de la Santé a présenté son « pacte de refondation des urgences » : une série de mesures dont certaines sont des gadgets et qui ne répondent en rien aux revendications des personnels en grève. Elle annonce 754 Millions d’euros sur trois ans, ce ne sont que des crédits existants, pas des budgets supplémentaires.

A Montauban, nous sommes en grève depuis début juin, les annonces de la Ministre n’ont fait qu’augmenter notre colère. Quand on laisse pourrir un mouvement le niveau d’exigence augmente.

Qu’a-t-elle promis ?

Des effectifs supplémentaires : NON

Des augmentations de salaires : NON

L’arrêt des fermetures de lits : NON

Quelques exemples de ses propositions :

Un seul numéro d’appel d’urgence : encore faut-il qu’il y ait des moyens humains médicaux et paramédicaux pour répondre aux besoins.

Un transfert de compétences des médicaux vers le paramédicaux, alors que ceux-ci revendiquent plus de moyens humains. Ils auront davantage de travail sans augmentation d’effectifs.

Zéro passage de personnes âgées par les urgences : les besoins des EHPAD sont criants, ils ne permettent pas d’éviter les hospitalisations. La Ministre prévoit des infirmières de nuit mutualisées entre plusieurs établissements !

Le développement de consultations sans rendez-vous chez les médecins de ville, pour désengorger les urgences alors qu’il y a pénurie de praticiens…

 Usagers, patients, familles, vous rencontrez des difficultés pour vous soigner, pour prendre en charge vos proches âgés.

Nous, personnels hospitaliers, nous souffrons d’une perte de sens de notre travail, alors que notre rôle est de soulager la souffrance des autres. Nous devons faire toujours plus avec moins, et à force de tirer sur la corde elle craque.

C’est insupportable !

 Soutenez notre action, ensemble, exigeons des moyens pour l’Hôpital Public.

 

Lien Permanent pour cet article : https://cgtchmontauban.info/cgt-fo-cfdt-sos-urgences/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte